Les Entretiens, Cahier n°13, Isabelle Marsala / Sarah B. Cohen (PDF)

« Née à la Courneuve dans une famille franco-tunisienne, héraultaise depuis 1977, Isabelle Marsala vit à Celleneuve, une commune limitrophe de Montpellier où, depuis 2014, est installé son atelier, LePetitAlbert. Artiste peintre, ses sujets de prédilection sont les femmes, la musique, le Sud, les luttes. Cahier format A4, dos carré collé, couverture couleur, 63 pages, 40 illustrations couleurs. ISBN 979-10-91874-37-3 PDF, 63 pages, 40 illustrations couleurs. ISBN 979-10-91874-37-3

5 € TTC

Auteur.eIsabelle Marsalat Sarah B. Cohen
ISBN9791091874373
FormatPDF
Nombre de pages61
Date de sortie15/12/2023
Poids5.42 Mo
Produit numérique

    « Née à la Courneuve dans une famille franco-tunisienne, héraultaise depuis 1977, Isabelle Marsala vit à Celleneuve, une commune limitrophe de Montpellier où, depuis 2014, est installé son atelier, LePetitAlbert. Artiste peintre, ses sujets de prédilection sont les femmes, la musique, le Sud, les luttes.
    Enfant, elle « colorise » les gravures en noir et blanc des livres de sa grand-mère. Plus tard, elle récidive et peint sur ses autoportraits pris au photomaton. Elle « vit une vraie passion pour le théâtre ». Adolescente, « moins se montrer et être derrière l’image lui semble judicieux. ».
    Les eighties : de 1985 à 91, Isabelle Marsala s’inscrit aux cours du soir des Beaux-arts et à l’école Brousse de Montpellier. Elle suit des cours de dessin, de sérigraphie et métiers de l’imprimerie. Photographe indépendante, elle fréquente les plateaux de tournage. Beaucoup de ses amis sont musiciens rock. Cogérante avec Guy Barral du magasin Vinyl et du label Mr Vinyl Records, elle dessine des pochettes de 45 t, des affiches de concerts. En 1988 elle tourne la page.
    Isabelle Marsala commence à exposer en 1990 au sein du projet porté par le Ministère de la Culture « Les caravanes des caravanes »
    En 1993, Isabelle Marsala fonde avec Guy Barral, les éditions Luis Casinada et illustre des textes de Joseph Delteil, Max Rouquette, Bertrand Du Chambon. Elle travaille avec Les éditions Anagraphis, les éditions Le Chèvrefeuille étoilé et Acte Sud. Elle est éditée par des revues, surtout en photographie.
    En 1996, Isabelle Marsala et Jean-Paul Bocaj créent l’Atelier du Garage, un collectif d’artistes plasticiens dont Jean-Paul Bocaj, Raymond Salvaje, Jean-François Raynal, Karen Thomas, Luis Casinada, Julien Guill, Marc Na. C’est aussi la grande époque de la Laiterie des Beaux-Arts, d’Ezzedine Labacci et Ramon Feliu.
    2000 / 2023 : menant de concert ses activités d’éditrice et de peintre à l’extérieur de son atelier avec, « si possible, une équipe de peintres. », Isabelle Marsala représente les éditions Luis Casinada et voyage en Algérie, au Maroc, en Roumanie, en Espagne, à Cuba, à Java.
    2014 : fin de l’Atelier du Garage. Isabelle Marsala, élue d’une liste citoyenne, participe à la gouvernance de la métropole aux côtés de Philippe Saurel. Adjointe à l’Éducation (2014-18), elle porte des projets artistiques dans les écoles et affirme que « le peintre présente sa vision du monde, donc il se situe obligatoirement dans la société. ».
    Femme, Isabelle Marsala déclare « qu’une seule expo fait d’un homme un peintre. Une femme devra faire ses preuves encore et encore… et, pour la postérité, elle sera facilement gommée au profit de ses collègues hommes. ». La nudité bien-pensante de Facebook la hérisse. Les autres la porte, la font se lever le matin et descendre à l’atelier.
    Et adelante, Général Alcazar, « Nous sommes d’accord ».
    
    PDF, 63 pages, 40 illustrations couleurs.  ISBN 979-10-91874-37-3